Sacqueboutae

Nos Vidéos

Découvrez sans plus attendre nos différents teasers et des extraits de notre programme Con Anima.

Dernière vidéo

Envolée Baroque

Et si notre big bang artistique était cette curieuse période que l’on nomme baroque ? Nous nous envolons avec ce nouveau programme dans une époque virtuose, aux tempi endiablés et à la créativité folle : le début du baroque.

Franck Mottin – son

Virginie Portela Rosa – vidéo

Notre interprétation du célèbre « Lamento de la Ninfa » de Claudio Monteverdi (1638), issu des « Madrigaux guerriers et amoureux » au coeur de notre programme de musiques italiennes. Nous écoutons ici la 18ème pièce du recueil sur un texte du poète Rinuccini.

Le madrigal de voix d’hommes chantées ici par les sacqueboutes, instrument à la chaleur de voix humaine, commence comme un récit d’Opéra et introduit le personnage principal, une jeune femme : « sur son pâle visage se lisait sa douleur ».

Dans cette pièce, Monteverdi utilise des figuralismes. Les mots sont illustrés en musique, les dissonances volontaires dessinent des émotions (comme sur le mot « dolor ») ou une action (un silence pour un « soupir »). Pour accompagner la lamentation de la Ninfe, une basse obstinée appelée aujourd’hui « basse de lamento », et des jeux de réponses avec les narrateurs de l’histoire. Le lamento se conclue par un madrigal. « Ainsi, entre ses larmes amères, Sa voix remplit l’air Ainsi le coeur des amants S’entremêle entre le feu et la glace. »

Avec ce nouveau programme  »Con Anima », Sacqueboutae pose ses valises dans l’Italie du XVIe et XVIIe siècle, qui est au cœur d’une révolution artistique et culturelle. L’Italie va rayonner sur l’Europe entière et transformer nos paysages musicaux. C’est en mêlant voix, basse continue et adaptations virtuoses que l’ensemble nous offre une image de ce qu’était l’Italie de Monteverdi. 

Un petit extrait de nos pièces vocales et instrumentales italiennes, ici Monteverdi avec son « lamento de la Nymphe » et un extrait d’une sonate de Giovanni Paolo Cima.